Lingettes démaquillantes : peaux sensibles s’abstenir

Notre époque du tout aseptisé et du pratico-pratique a ancré dans notre quotidien un produit « tout fait » : les lingettes imprégnées.

Vous savez, ces lingettes faciles à transporter, imbibées de substances nettoyantes et prêtes à l’emploi.

Certaines sont spécialement conçues pour les fesses de bébé, d’autres pour le nettoyage des surfaces intérieures ou des lunettes, ou encore pour se désinfecter et se rafraîchir les mains…

Bref, les serviettes humides se déclinent à toutes les sauces. Selon le site ConsoGlobe, les ménages français utiliseraient 233 lingettes par seconde, soit plus de 7,3 milliards par an [1] !

Force est d’admettre qu’elles sont bel et bien pratiques !

Mais c’est dans notre salle de bain que lesdites lingettes se sont imposées face à la traditionnelle lotion démaquillante !

Car s’il est un rituel auquel nous rechignons quelquefois, c’est bien celui du démaquillage

Combien de fois, alors que nous sommes à deux doigts de nous endormir, il nous faut nous arracher de force du lit pour nous… DÉMAQUILLER ?

Grâce aux lingettes démaquillantes, le problème est en grande partie résolu, car il suffit de dégainer une lingette déjà prête à l’emploi pour se démaquiller d’un seul coup, les yeux et le visage, sans avoir besoin de se rincer à l’eau par la suite.

Ingénieux, n’est-ce pas ?

Mais de quoi sont composées ces lingettes ?

irritant

Si vous regardez de plus près les étiquettes de ces lingettes, vous allez découvrir qu’elles sont composées de substances peu recommandées pour la santé [2].

Vous verrez très souvent :

  • des parfums allergènes ;
  • des conservateurs comme le désormais redouté méthylisothiazolinone (susceptible de causer des irritations cutanées) ou encore le très controversé phénoxyéthanol, (soupçonné d’être un perturbateur endocrinien).
    Ce dernier peut non seulement provoquer des allergies et de l’eczéma lorsqu’il est trop dosé mais il est également suspecté d’être toxique pour le foie et pour la fertilité. Actuellement, l’ANSM (Agence nationale de sécurité et du médicament et des produits de santé) restreint sa concentration à 1 % dans les cosmétiques et déconseille cet ingrédient dans les cosmétiques pour bébé, sans pour autant l’interdire… ;
  • des parabènes comme le butylparaben, suspecté lui aussi d’être un perturbateur endocrinien [3].

La présence de ces substances dans les lingettes est d’autant plus problématique que vous ne vous rincez pas le visage et les yeux après leur utilisation. Sans compter que le contour des yeux est une zone particulièrement délicate !

Si vous avez la peau sensible, je vous conseille de renoncer à leur emploi.

Mais quel que soit votre type de peau, ces lingettes humides restent problématiques pour la santé.

Si vous souhaitez continuer à les utiliser, essayez de vous rincer le visage après utilisation de ces serviettes, sinon tournez-vous vers une solution naturelle.

Des lingettes jetables aux lingettes réutilisables

diy

La lotion démaquillante est la solution la plus classique.

Vous l’appliquez avec des disques de coton ou, plus écologique : des serviettes réutilisables.

Depuis quelque temps, avec la prise de conscience de la composition problématique de nos produits ménagers et cosmétiques, le « fait-maison » et le « do it yourself » (fais-le toi-même) ont la côte.

Les lingettes démaquillantes n’ont pas échappé à la règle. Les tutoriels fleurissent sur YouTube et sur les blogs :

Il ne reste plus qu’à les imbiber d’une lotion démaquillante ou de l’huile.

Après utilisation, passez-les à la machine à laver, puis au sèche-linge.

N’hésitez pas à témoigner ici si vous vous êtes lancée dans l’expérience !

0 0 votes
Évaluation de l'article

Partagez cet article autour de vous !


Notez cet article grâce aux étoiles ci-dessous !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 note(s), moyenne : 5,00/5)
Loading...



S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Lambert Carine
Lambert Carine
4 années il y a

Bonjour, Bravo pour toutes les info  » beauté » que vous nous communiquez. Je les appellerai aussi info beauté- sécurité. À ce propos, depuis que je connais les articles de la marque H2O, textiles  » issus exclusivement d’ingrédients naturels et la majorité d’entre eux est certifiée Ecocert ou porte la mention Nature &Progrès.  » , je n’emploie plus aucun produit démaquillant. Il s’agit d’une microfibre qui, lorsqu’elle est mouillée, permet de nettoyer sans ajout de produit. En ce qui concerne le gant ou carré démaquillant, cette fibre nettoie le visage et laisse la peau douce et purifiée. Je ne veux pas… Lire la suite »

Tatine
Tatine
1 année il y a

Bravo pour les lingettes mais pas si ecolo la suggestion du seche linge

GUE MNo
GUE MNo
1 année il y a

La blague ! Vous vous lavez proprement les mains, vous prenez bon savon doux, vous vous lavez le visage en massage le visage et vous vous rincez à grande eau tiède sous le robinet,. Ou les tout directement sous la douche.
Un nettoyage rapide et efficace ! Quite à finir les yeux avec un verre lotion.
Zéro coton. Zéro lingette. Pas de déchet. Pas de lessive (d’ailleurs les lingettes maison restent tâchées. Beurk)

chevalier colette
chevalier colette
1 année il y a

je fais mes lingettes démaquillantes au crochet avec du coton et je les laves à la machine je ne sais pas le nombre mais je trouve cela très pratique et tout bon pour la planète le petit gant h2o ne me convient pas, j’ai la peau très sensible

Noëlle
Noëlle
1 année il y a

A yant lu les différents tuto je me demande pourquoi ne pas utiliser tout simplement un gant de toilette traditionnel. Quelle différence?

Hélène
Hélène
1 année il y a

J’ai cessé de me démaquiller avec les lingettes le jour où je me suis aperçue que je pouvais NETTOYER MA PALETTE DE PEINTURE À L’HUILE avec !! Si ça pouvait décaper de la peinture , alors que cela pouvait-il faire à ma peau ?? Depuis j’ai lavé mes dernières lingettes ( que je n’avais pas utilisées pour la peinture, bien sûr ! ) et je les utilise avec de l’eau florale et les lave après. Quand j’ai voulu en acheter pour ma palette, la pharmacienne m’a dit qu’elle n’en vendait quasiment plus car ses clientes préféraient des méthodes plus naturelles… Lire la suite »

Evelyne
Evelyne
1 année il y a

J’utilise des petites serviettes en micro fibre, c’est le plus doux que j’ai trouvé. Je mouille un coin avec de l’eau et je me démaquille doucement. Je sèche mon visage au milieu de la serviette. Quand les 4 coins ont servi, elle part au lavage machine. Il faut dire que je n’utilise pas de fond de teint ni de Rimmel, seulement un léger maquillage des yeux au crayon et poudres, du rose sur les joues et rouge à lèvre casi effacé quand j’arrive au démaquillage. Un jour sur 2 ou 3 je passe de l’argile blanche et de l’eau avec… Lire la suite »

Louise
Louise
1 année il y a

Pour me démaquiller, j’utilise l’huile de coco tout simplement.