Adieu l’acné avec l’alimentation anti-boutons

Quand on cherche à comprendre ce qu’est exactement l’acné, on découvre qu’elle a, à l’origine, une certaine utilité.

Au niveau du visage, la peau a cette capacité de se régénérer d’elle-même en créant un film gras. Elle fabrique pour cela du sébum qui l’imperméabilise, la rend souple et retarde notamment l’arrivée des rides.

Ce sébum est chargé d’antioxydants. Malheureusement, quand il est secrété en excès, il conduit à la formation de microkyste et l’acné apparaît. Celle-ci peut être plus ou moins sévère. Cela dépend des raisons de cet excès de sébum.

Hormones, stress et malbouffe = acné

La raison principale de l’apparition de l’acné est hormonale. C’est pourquoi les adolescents sont les plus touchés.

À cet âge, le corps fait face à la montée des androgènes, les hormones sexuelles qui agissent pour le transformer en corps adulte, augmentant au passage la concentration de sébum dans les glandes sébacées.

Deuxième raison, le stress dont on sait aujourd’hui qu’il active, via la noradrénaline, la sortie des graisses du tissu adipeux et fait entrer plus de fer dans les cellules, aggravant l’inflammation.

Troisième raison importante : l’alimentation. L’acné semble en effet résulter d’une surconsommation de produits gras. Or, plus il y a de graisses dans le sang, plus on en retrouve dans les glandes sébacées et sur le visage.

Des solutions critiquables

Quand l’acné ne veut plus partir, le dermatologue va proposer quelques solutions.

Vous vous rappelez peut-être des scandales liés à certains traitements anti-acné qui, en plus de générer des sécheresses douloureuses, ont été liés à des cas de dépression, et même de suicides.

Malheureusement, les traitements locaux sont souvent irritants (crèmes à base de trétinoïne ou d’isotrétinoïne, acide azélaïque, peroxyde de benzoyle, etc.) et les antibiotiques ont eux aussi des effets secondaires.

Une alimentation anti-acné

Bien que la science peine encore à valider des résultats concernant l’alimentation, des tendances se démarquent aux fils des études et il est possible de commencer à agir, à titre préventif.

Les produits qu’il faut éliminer

En effet, perméabilité intestinale et acné peuvent être en corrélation.

Il est donc recommandé d’éliminer dans un premier temps les coupables de ces trous dans nos intestins.

Il s’agit principalement des blés modernes (et notamment de la farine blanche, hautement raffinée), du lait de vache, des pommes de terre, des aliments épicés et de l’alcool.

Les charcuteries et les viandes trop cuites ou noircies comme au barbecue sont également à fuir car inflammatoires, ainsi que les sucres et tous les produits sucrés.
Ils stimulent des pics d’insuline et des montées d’acné.

Évitez également les acides gras saturés qui ont tendance à rigidifier le sébum.

En gros, dès que l’index glycémique de l’aliment dépasse la barre des 70, je vous conseille de ne pas en abuser, d’autant que ce ne sont pas les alternatives qui manquent.

non à la charcuterie

non aux grillades

Les produits qu’il faut privilégier

Si vous devez éviter le fer, vous pouvez cependant faire confiance au zinc.

Le zinc aide à métaboliser les androgènes.

Malheureusement, nous en sommes souvent déficitaires, car nous parvenons mal à l’absorber à travers les végétaux.

Il convient donc de se tourner vers les sources animales avec les petits poissons comme le hareng, le maquereau, la sardine, l’anchois (non salé !), les viandes blanches et dans une moindre mesure les viandes rouges qui sont plus riches en fer.

Pour profiter de tous leurs bienfaits, attention au mode de préparation en évitant les fortes températures qui détruisent les oméga-3 anti-inflammatoires.

Dans le même ordre d’idées, il faudra privilégier les aliments riches en vitamines A et B, dont les carottes, les tomates, les abricots et la levure de bière.

Plutôt que vous les citer tous, je vous livre une petite astuce. Faites confiance à tous les végétaux colorés.

Le vert est synonyme de chlorophylle, l’orange de bêta-carotène, le rouge de lycopène, le jaune de lutéine et le violet de polyphénols.

Tous ensemble, ils vous aideront à lutter contre l’acné grâce à leur puissant pouvoir antioxydant.

poissons gras

légumes

En plus d’optimiser la santé de votre flore intestinale, ajoutez une corde à votre arc en drainant votre foie, dont le rôle est justement de se débarrasser des toxines qui polluent votre organisme.

Pour cela, vous pouvez consommer de l’artichaut ou encore le radis noir et enfin la feuille de pissenlit.

Le cas particulier du chocolat

Depuis bientôt un demi-siècle on nous dit qu’acné et chocolat ne sont pas liés – depuis 1969 plus précisément, suite à une étude menée par un chercheur américain [1].

Mais une nouvelle étude [2] a récemment prouvé que le cacao encourageait finalement la production d’acné.

Si vous ne pouvez pas vous passer de chocolat, consommez un chocolat noir à plus de 74 %, sa concentration en polyphénols et son effet antistress équilibrent un peu la donne.

Avez-vous remarqué que certains aliments provoquaient davantage de crise d’acné que d’autres ? Si oui, dites-nous lesquels ici.

5 1 voter
Évaluation de l'article

Partagez cet article autour de vous !


Notez cet article grâce aux étoiles ci-dessous !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (22 note(s), moyenne : 3,82/5)
Loading...


[1] J. E. Fulton, G. Plewig, A. M. Kligman, Effect of chocolate on acne vulgaris, JAMA, 1969, 210:2071-74.

[2] C. Caperton, S. Block, M. Viera, J. Keri, B. Berman, Double-blind, Placebo-controlled Study Assessing the Effect of Chocolate Consumption in Subjects with a History of Acne Vulgaris, J. Clin. Aesthet. Dermatol., Mai 2014, 7(5):19-23, PubMed PMID: 24847404, PubMed Central PMCI

 


S’abonner
Notifier de
guest
14 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Simon
Simon
4 années il y a

Il y’ a des chocolat noir bio qui sont descendu a moins de 74% dernièrement je me demande pourquoi???

MArc
MArc
3 années il y a
Reply to  Simon

ce n’est pas compliqué: pour descendre en dessous de 74%, il suffit de rajouter du lait, det dans le cas du bio, du lait bio

sam
sam
3 années il y a

En ce qui me concerne, ce qui a marché pour une acné réapparu à 38 ans car arrêt d’Androcur : faire une détox au sucre (ni rapide ni lent : plus de pates, pizza, riz …) + levure de bière vivante + zinc + pensée sauvage et bardane

Debray
Debray
3 années il y a

Cure thermale La Rohe-Posay.

Iza
Iza
3 années il y a

Se laver le visage avec un pain d’argile blanche (en magasin bio) quotidiennement. Cela affine le grain aide à éliminer les boutons, ressert les pores .

Laila
Laila
3 années il y a

Afin de traiter l’acné :
– Lavage du visage au savon de Nigelle
– Application le matin de gel d’Aloe Vera
– Application le soir d’huile de Nigelle
– Application sur les plus gros bouton de huile essentielle de Tea Tree
– Alimentation sans gluten et sans lactose

Marine Robert
Marine Robert
3 années il y a

Bonjour, s’il y a bien un produit qui génère de l’acné, c’est le chocolat au lait. Et si par malheur pour la peau mais par bonheur pour les papilles gustatives on y ajoute de la noisette, comme dans le Nutella, cela devient un mélange explosif pour la peau, (explosif de boutons). Commencez par supprimer les produits chocolatés et laitiers et, comme par miracle les boutons (les gros, ceux qui ont parfois une tête jaunâtre, qui sont parfois douloureux au toucher et qui laissent des cicatrices), disparaîtront d’eux même, sans crème antibiotique ou autre. Pendant cette diète, drainer le foie avec… Lire la suite »

Kiki
Kiki
3 années il y a

Bonjour J’ai 45 ans avec de l’acné depuis l’âge de 15 ans Je m’en suis sortie il y a 5 ans en supprimant totalement tout ce qui contient du lait de vache (fromage, crème, lait ….) J’ai essayé la suppression du gluten : ça n’a rien changé Desormais, je pense être guérie J’en m’accorde à titre exceptionnel un écart et je n’ai pas de poussée Je mange dû brebis et dû chèvre Je ne bois plus du tout de lait Et j’ai une peau parfaite avec 30 ans de galère et des traitements très fort (roaccutane, Diane 35, andrcour, antibiotique… Lire la suite »

thierry
thierry
3 années il y a

oui mais les poissons bleus = acide urique attention les « gouteux » perso sur les zones concernées, je
tamponne avec une macération de zestes de citrons dans du vinaigre, le ménager semble plus efficace
que celui de cidre, en complément je prend du curcuma, indispensable pour lutter contre les infections
d’où qu’elles viennent

mapy
mapy
3 années il y a

Du sirop de bouleaux en ingestion et en lotion sur parties atteintes préalablement savonnées. Dans les pays nordique, après le sauna, flagellation avec branchettes feuillues de bouleau. Bannir les gels douches !

Patsy Gilles
Patsy Gilles
1 année il y a

Bonjour j’ai eu une acné sévère pendant des années et après avoir essayer plusieurs traitements, je suis aller à l’hôpital Saint Louis où j’ai eu des analyses et l’on a découvert que j’avais des candidas albicans et levures dans les intestins. Un traitement antibiotiques a réussi à éradiquer.

Al Fon
Al Fon
1 année il y a

A part l’alimentation quels cremes( ingredients) preconisez-vous pour une peau acneique a 30 ans?

Myriam Jung
Myriam Jung
1 année il y a

Bonjour,
Je vous remercie pour ces explications claires et détaillées.
Et je vous soutiens face à l’Oreal: marque que je bannis de ma sdb!
Bonne continuation. 😉

Maryke Dugay
Maryke Dugay
1 année il y a

Bonjour, tous ces conseils ne valent t-ils que pour les adultes? Car inviter une jeune fille de 13 ans a supprimer les sucreries et augmenter les légumes me semble trèèèèèèèèèèèès compliqué! Si si je vous assure, j’ai essayé, ben ça ne marche pas, ppffftttt, je renonce…….