2 traitements naturels et efficaces contre les boutons de fièvre

Le bouton de fièvre est vraiment la terreur des sourires et pour ne rien arranger, il est extrêmement contagieux.

Il paraîtrait d’ailleurs que 70% de la population serait atteinte du virus de l’herpès, lui-même responsable de cette abomination qui défigure vos jolies lèvres.

Heureusement, ce virus est souvent dormant, c’est-à-dire qu’il vous a bien contaminé, mais ne déclenche pour autant aucun symptôme.

Mais ne vous réjouissez pas trop vite…

Un coup de stress, de la fatigue, des inquiétudes et allez savoir si vous ne venez pas de réveiller le virus ! Car malheureusement, le bouton de fièvre vous embêtera à vie.

Même les médicaments usuellement prescrits ne parviennent pas à l’éradiquer. Il est juste possible de le renvoyer dans vos ganglions nerveux, où il attendra patiemment la prochaine crise.

Il existe aussi des remèdes naturels particulièrement efficaces contre les boutons de fièvre. Voici 2 recettes :

La Rolls-Royce anti-bouton de fièvre

herpes

Les huiles essentielles (HE) sont très efficaces contre les boutons de fièvre. Une simple goutte suffit.

Il y en a 2 qui fonctionnent vraiment bien si vous les utilisez pures.

La première est celle de tea tree. C’est l’huile essentielle antibactérienne par excellence !

La seconde est l’huile essentielle de niaouli. Antibactérienne également, elle est aussi antivirale.

Il n’est d’ailleurs pas rare qu’elles soient utilisées ensemble, notamment pour leur activité radioprotectrice, c’est-à-dire qu’elles vont aider à revitaliser en douceur les peaux brûlées par la radiothérapie en cas de cancers.

Dans le cas d’un bouton de fièvre,dès les premiers picotements appliquez l’une de ces deux HE, à raison d’1 goutte directement à l’endroit où le bouton de fièvre pousse.

Si le bouton est déjà sorti, je vous recommande une formule plus douce.

Vous pouvez par exemple mélanger 1 goutte d’HE de tea tree à 1 goutte de macérât huileux de calendula – excellent anti-inflammatoire pour les peaux sensibles) ou de millepertuis – son action est assez proche du calendula et ses actifs antibactériens en font une bonne base.

Appliquez ensuite cette préparation sur votre bouton.

Merci les abeilles !
propolis

Peut-être que certains d’entre vous ne sont pas sans savoir que le miel aussi est réputé contre l’herpès.

Sur Internet, vous pourrez trouver des recettes de baumes-maison à base de cire d’abeille. Mais il y a encore mieux parmi les produits de la ruche : la propolis.

La propolis est une sorte de résine très collante, récoltée par les abeilles sur différents bourgeons. Les abeilles s’en servent pour boucher les trous et purifier la ruche et elle est capable d’assainir bien d’autres choses, dont vos lèvres.

C’est ainsi que dès la fin des années 1980, des chercheurs ont testé l’efficacité d’une pommade concentrée à 50% de propolis sur des lésions provoquées par l’herpès, mais aussi par le zona[1].

Dans 97 % des cas (!), un effet bénéfique a pu être constaté.

Je précise que ce ne sont pas des cas isolés puisqu’en 2002, d’autres chercheurs ont voulu tester les effets de la propolis sur la prolifération de l’herpès.
Cette fois, ils ont utilisé une solution dosée à seulement 0,5 % de propolis. Malgré ce faible pourcentage, le développement du virus a été diminué de moitié.

Ils ont alors cherché à vérifier leurs résultats sur des animaux, et avec une solution dosée à 5 % de propolis, ils ont réussi à empêcher complètement l’infection [2]!

Si vous avez la chance d’avoir une ruche vous pouvez récolter la propolis en grattant directement les bords où elle se dépose.

Sinon, il faudra en acheter. Vous pouvez trouver de la propolis sous différentes formes, les plus adaptées à cet usage sont la teinture mère ou la solution huileuse (à raison de 1 goutte sur le bouton de fièvre), ainsi que le gel.

Petite précision, si vous êtes enceinte, il faut savoir que les huiles essentielles et la propolis vous sont déconseillées. Vous pouvez vous rabattre sur une légère application de gel d’aloe vera (il a aussi des propriétés anti-infectieuses), c’est un peu moins efficace mais plus sécurisant.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Partagez cet article autour de vous !


Notez cet article grâce aux étoiles ci-dessous !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 note(s), moyenne : 3,75/5)
Loading...


[1] F. Giurcaneanu, I. Crisan, V. Eşanu, V. Cioca, N. Cajal, Treatment of cutaneous herpes and herpes zoster with Nivcrisol-D, Virologie, Jan-Mar 1988, 39(1):21-4.

[2] M. Huleihel et V. Isanu, Anti-herpes simplex virus effect of an aqueous extract of propolis, Israel Medical Association Journal, Vol. 4, No. 11, supplément, pp. 923-927, 2002.

 


S’abonner
Notifier de
guest
15 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Suzanne
Suzanne
5 années il y a

il existe un remède homéopathique qui vous débarrasse de l’herpès pendant un bon moment : croton CH ; se procurer 2 tubes et prendre 5 granules 4 ou 5 fois par jour jusqu’à épuisement ; ; prescrit par mon homéopathe il y a plusieurs années, efficace et inoffensif

Myriam
Myriam
5 années il y a
Reply to  Suzanne

Un jour que je n’avais de traitement j’ai utilisé de l’alcool à 70°, ça marche bien je l’utilise désormais. Tremper un coton tige dans l’acool, appliquer sur le bouton pendant 2 minutes, c’est sûr ça pique mais efficace.

Suzanne
Suzanne
5 années il y a
Reply to  Suzanne

je voulais dire croton 4 CH ; désolée, le 4 est resté dans le clavier

Stéphanie
Stéphanie
5 années il y a

Bonjour Manon,

Moi c’est RAVINTSARA! En application locale, comme NIAOULI ou Tea-tree. Je trouve l’action plus rapide, et, en cas de forte crise, 2 gouttes sous la langue (en fonction de ce que le corps nous dit…)!
Merci pour vos articles!

Chloe
Chloe
5 années il y a

J’utilise un appareil électrique qui s’appelle « herpotherm », il donne une chaleur de 50 degrés à peu près pendant quelques secondes et neutralise le bouton de fièvre. Ça guérit très vite et sans horribles plaie purulente. Je trouve cette technique encore plus efficace que les huiles essentielles. Voilà pour partager. Sinon des premier symptômes, dormir un maximum aide beaucoup 🙂

charneau
charneau
5 années il y a

cataplasme de mélisse du jardin sur bouton de fièvre ,efficace et du jardin!

Jean-Claude Klée
Jean-Claude Klée
5 années il y a

Faut-il chaque fois se réinscrire pour avoir les documents que vous proposez aux nouveaux lecteurs ?
Je vous suis votre site depuis plusieurs mois et c’est la même rengaine pour avoir vos documents
Merci de rectifier et meilleures salutations

Elisabeth
Elisabeth
5 années il y a

Il y a quelque chose dans la cuisine qui est d’un grand secours quand on a ni huiles essentiels ni crème etc…et que c’est un dimanche ou un jour férié: L’AIL Oui, de l’ail, prenez une gousse , coupez un bout et posez directement sur le bouton, ça va piquer un peu, mais c’est rudement efficace, laissez posé un moment,( exemple: quand ça ne pique plus ou presque) et surtout mettez-le dans la poubelle . Mettez le reste de l’ail à l’abri de l’air , enveloppez -le dans un film transparent, mais si vous avez un petit pot en verre… Lire la suite »

VILLENEUVE
VILLENEUVE
5 années il y a

Vous n’avez pas mentionné le pépin de pamplemousse, antiviral, antibactérien, cicatrisant et qui n’a pas de contre-indication.
Je l’utilise dès les premiers symptômes en appliquant une goutte, toutes les 2, 3 heures si nécessaire et je n’ai jamais d’évolution de la poussée.
Très efficace aussi en cas de brûlures.
Michelle

PASCALE
PASCALE
5 années il y a

Bonjour,
Vous ne précisez pas dans votre article le nombre total de gouttes à appliquer journalièrement, l’information est incomplète et c’est bien dommage! Grossier oubli qui ne devrait plus se reproduire à l’avenir.
A bon entendeur…

Gabrielle
Gabrielle
5 années il y a

Bonjour Manon,

J’ai également une certaine expérience de ce satané bouton….
Pour moi c’est : vitamine C à forte dose (1000mg 3 à 5 fois par jour- selon l’importance du bouton et mon état général) et de l’EPP (extrait de pépin de pamplemousse- 20 gouttes 3 fois par jour oralement = une goutte localement plusieurs fois par jour également). Ainsi le bouton ne se développe pas s’il est pris à son début. On évite aussi les démangeaisons.
Merci pour tous vos bons conseils.

Michèle Boquet
Michèle Boquet
5 années il y a

Bravo je lis vos lettres avelc beaucoup d’interêt. Par contre je souhaiterai savoir si il y a un remède vraiment efficace contre les lèvres ultra sèches avec peau qui se desquame ? J’ai essayé aussi bien la créme à la vitamine A que les différents sticks à lèvres les plus puissants (dixit pharmaciens et medecins) et rien n’y fait ; aussi bien l’hiver que l’été.
Il est vrai que j’ai eu un traitement de radiothér

Marie
Marie
4 années il y a

Bonjour, J’ai trouvé une solution pour supprimer complètement les éruptions d’herpès. J’achète en magasin bio de la crème Aagaard Propolis à 10%. Avant j’avais des boutons plusieurs fois par an. Je les ai soignés avec cette crème et peu à peu ils ont disparu. Je suis tranquille depuis plusieurs années. Dès que je sens le moindre picottement, hop, un peu de crème et c’est terminé. Je l’utilise pour tous les petits bobos comme anti-infectieux, même pour l’acné. Je me suis entièrement débarrassée d’une micose entre les doigts de pieds de la même façon. C’est vraiment LE produit de base de… Lire la suite »

Anne-C
Anne-C
4 années il y a

Bonjour Manon Merci pour votre article. Personnellement à Tea tree (Melaleuca alternifolia) et Niaouli (Melaleuca quinquernervia ct cinéole) je préfère un dérivé d’une des formules de Baudoux elle m’a permise une cicatrisation plus rapide : Niaouli (Melaleuca quinquernervia ct cinéole) Lavande aspic (Lavandula spica) et Ravinstara (Cinnamomum camphora ct cinéole) à quantité égale. Mais chacun est différent et ce qui me correspond le mieux ne le sera pas forcément pour d’autre. Toutefois un détail me « chatouille » : le macérât huileux de Millepertuis (Hypericum perforatum) est il me semble photo-sensibilisant et même à petite quantité personnellement je n’en mettrai pas sur… Lire la suite »

Cathy
Cathy
4 années il y a

Je soigne l herpès avec un glaçon que j applique dessus, dès que je sens le bouton arrivé, j’ai compris que le froid stopper le développement mais il faut agir très vite si non ça ne marche pas.
D autres personnes utiliseraient elles ce procédé?
Codialement